Abstract du mémoire de DEA

Lexique verbal : acquisition et jugements d’intentionnalité d’actions

Nous avons observé les performances de 176 enfants tout venant âgés de cinq à huit ans dans trois épreuves impliquant des représentations de verbes intentionnels et non-intentionnels :

  • une tâche de nomination d’images d’action impliquant la production des verbes,
  • une tâche de désignation d’images d’action impliquant la compréhension des verbes,
  • une tâche de justification d’actions impliquant d’appréhender la dsitinction entre “vouloir faire” et “pouvoir faire”.

Cette étude visait à étudier l’acquisition du lexique verbal dans ses relations avec la construction d’un théorie de l’action. Cette théorie permet de distinguer l’intentionnalité de résultat de l’intentionnalité en action BRADMETZ & AMIOTTE-SUCHET (2001); DENNETT (1987) & SEARLE (1983).

Nos résultats confirment que les enfants de sept/huit ans présentent un développement plus avancé de leur lexique verbal, tant en compréhension qu’en production, et saisissent mieux la distinction entre intention de résultat et intention en action que les enfants de cinq/six ans.

Ceci nous amène à envisager de poursuivre l’étude du développement du lexique verbal et de la construction d’une théorie de l’action pour d’autres items verbaux et en utilisant d’autres techniques d’approche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>