Ergonomie Cognitive : synthèse bibliographique

Charge de travail mental et estimations de durées

Le confort, la satisfaction, l’efficacité et la sécurité sur le lieu de travail sont les buts les plus importants de l’ergonomie. A la recherche d’un niveau toujours plus élevé de ces objectifs, l’un des points clefs de la recherche et du développement des interfaces Homme-Machine (IHM) est l’évaluation de la charge de travail mental.
La charge de travail mental peut être définie comme la différence entre les exigences cognitives de la tâche ou du travail spécifique et les ressources attentionnelles de l’opérateur.

Par cette présentation, notre objectif est de faire un tour d’horizon des recherches réalisées pour répondre à ces questions. Nous décrivons les différentes méthodes utilisées pour mesurer la charge de travail mental ainsi que les divers résultats obtenus.

Parmi les différentes méthodes d‘évaluations subjectives de la charge de travail qui sont utilisées dans ces études, il ressort que le NASA-TLX (technique de mesure subjective de la charge de travail) est un outil pratique à appliquer dans des situations opérationnelles d’évaluation de la charge de travail.

MIYAKE (2001) va plus loin en établissant sur la base des sous-échelles du NASA-TLX un test qui semble être utile pour évaluer la charge de stress au travail (ISO, 1991) au cours de tâches de performances. Sa méthode permettrait d’intégrer aussi bien les données objectives (physiologiques) que les données subjectives, même si plus d’expérimentations sont nécessaires pour valider cette technique.

Enfin, l’étude de MEYER (1990), concernant les messages d’attentes affichés sur les écrans d’ordinateur, peut être considérée comme une référence pour les concepteurs de logiciels dans la prise en compte des besoins de l’utilisateur.

One thought on “Ergonomie Cognitive : synthèse bibliographique

  1. HUVET

    salut, c jimmy
    en tout cas bravo pour ce site que tu as fait.
    je voulais savoir si tu pouvais me transférer ta synthèse bibliographique sur la charge de travil mentale. ca m’interesse d’autant plus que je vais commencer une étude sur l’évaluation de cette charge de travail à partir du cahier des charges que j’ai établis à ce propos.
    en fait, ton travail pourrait sans doute m’apporter des informations que j’aurais malencontreusement pu négligées ou oubliées.

    sinon, j’espere que ton stage se passe bien.

    je t’en remercie d’avance.

    à +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>